Organiser l’insoumission par le GHS18 et le SPARTAK du 11e

dc3a9bat-public1Nous sommes nombreux à échanger, à discuter voire à écrire ce que nous souhaiterions comme avenir en commun.
En même temps que nous participons dès à présent à la bataille contre les ordonnances de casse du code du travail, les uns et les autres, nous sommes amenés à nous poser une question paradoxale : comment organiser un mouvement qui n’entend pas devenir un parti ?

Les groupes d’appui parisiens du Spartak du 11e et GHS 18 ont produit ce texte que vous recevez aujourd’hui en tant qu’animateur d’un groupe d’appui parisien ou francilien.

Il ne s’agit ni d’une thèse, ni d’une position.

Ce texte est une contribution à une réflexion qui nous semble devoir être collective et intégratrice .

Nous serons heureux de pouvoir lire d’autres contributions, et nous espérerons, en vous faisant ainsi état de nos réflexions, inviter à l’échange, éventuellement à l’ouverture d’un espace de publications sur la plateforme de la France insoumise.

Merci d’avance de vos retours ; merci de nous faire connaître votre intérêt ou / et disponibilité soit pour l’université populaire, soit pour le réseau L’école, la culture et la nation.

OrganiserlInsoumissionGHS18Spartak11