« Dans le ventre de l’hôpital » ou comment la réforme Juppé de la Sécurité sociale a tué l’hôpital public

640_greve_1995_000_app2001120929944Près de 30 ans après les grandes grèves de décembre 1995, le système de santé publique s’effrite dans le carcan de l’étatisation de la Sécurité sociale voulue par le plan Juppé. Enfermé dans l’Objectif national de dépenses d’assurance maladie (Ondam) et encadré par les Agences régionales de santé,  le service public est sacrifié au profit du secteur privé qui prospère.

La diffusion sur Arte d’un documentaire intitulé Dans le ventre de l’hôpital a une nouvelle fois mis en lumière la dégradation des conditions de travail des hospitaliers et de l’hôpital public.

Présentation du documentaire sur le site Arte:

Au bloc opératoire de l’hôpital Saint-Louis, à Paris, le « burn out » menace à tous les échelons. D’une intervention qui voit fuser les noms d’oiseaux à des réunions de crise où se déversent des doléances concurrentes, le réalisateur Jérôme le Maire a su capter le mal-être général des soignants.

A regarder en replay sur le site Arte.tv.

Quelques articles:

Christian De Brie, « Résister à l’insécurité sociale », La grand révolte française contre l’Europe libérale, Le Monde diplomatique, lundi 1 janvier 1996, p. 8-9.

Résister à l’insécurité sociale

« Rétrocontroverse : 1995, le plan Juppé fait éclater la gauche », Le Monde.fr, 10.08.2007.

Rétrocontroverse _ 1995, le plan Juppé fait éclater la gauche

 
https://fresques.ina.fr/jalons/export/player/InaEdu00169/620×465