Pour sortir des contre-vérités sur le vote des classes populaires

Capture4

Parmi les idées fausses qui circulent sur le vote du Front national, deux sont constamment avancées: les ouvriers votent en majorité pour le FN; l’électorat ouvrier de la gauche serait passé avec armes et bagages chez les frontistes.

Deux idées qui ont une double fonction: disqualifier les catégories ouvrières, éluder la question de l’offre politique à gauche.

L’article de Barrault-Stella et Pudal déconstruisent ces affirmations et interrogent la vraie question, celle de l’offre politique qui pourrait réactiver le vote ouvrier.

Lorenzo Barrault-Stella, Bernard Pudal, « Représenter les classes populaires ? », Savoir agir, 2015.