Lettre Législatives#FI n°1

v6CEOdOKOrganiser l’Insoumission pour vaincre les politiques libérales et nationalistes aux prochaines législatives

Les groupes d’appui GHS7518 et Spartak du 11e se sont réunis lundi 1er mai après avoir participé au défilé parisien.

Cette réunion a été l’occasion de confirmer la volonté commune de rester groupés quel que soit le choix de chacun au 2e tour de la présidentielle.

Les participants partagent la nécessité de s’organiser dès à présent pour combattre les deux soumissions que le système – ce vieux monde politique qui s’effondre – tente encore de nous imposer comme seule alternative.

La France insoumise a rencontré le succès que l’on sait auprès des jeunes et des chômeurs, auprès des milieux populaires comme des classes moyennes. Un espoir et une force se sont affirmés, qui ouvrent une perspective historique sur la base d’une nouvelle alliance sociale et politique, alternative solide et durable aux politiques libérales et nationalistes.

Loin de la fragiliser, les résultats du premier tour de la présidentielle confortent la dynamique de la France insoumise. De nombreux citoyens continuent de la rejoindre. Le choix de consulter les Insoumis sur le 2e tour a été compris. Les défilés du 1er mai ont montré la force militante insoumise et rappelé la combativité sociale et politique exprimée durant les combats contre la loi El Khomri.

La France insoumise doit demeurer à la hauteur des résultats d’ores et déjà obtenus et des luttes à venir contre les politiques que tentera de mener le vainqueur du 2e tour des Présidentielles.
Elle doit rester à l’initiative et préparer les conditions de cette résistance, notamment à l’Assemblée qui sortira des élections législatives de juin. A cette fin, plusieurs exigences nous semblent indispensables :

1. L’exigence d’une candidature unique dans chaque circonscription autour du programme L’Avenir en commun portée par les forces rassemblées autour de la candidature de Jean-Luc Mélenchon.

2. L’exigence d’un accord national dont la déclinaison, circonscription par circonscription, exclut toutes combinaisons d’ appareils locaux qui terniraient la démarche insoumise.

3. La nécessité d’une campagne législative nationale afin de poursuivre le processus de politisation enclenchée avec la campagne présidentielle autour de la candidature de Jean-Luc Mélenchon. Elle doit s’appuyer sur la dynamique de la France insoumise en mutualisant les forces militantes, notamment celles regroupées dans les groupes d’appui.

Nous remercions l’ensemble des dirigeants de la FI, les porte-parole de la candidature de Jean-Luc Mélenchon, les forces réunies pour le soutenir, ainsi que notre candidat lui-même du travail accompli. Nous leur demandons avec insistance de poursuivre et d’amplifier la dynamique nationale de notre mobilisation pour L’Avenir en commun.

Groupes d’appui : GHS18 et Spartak du 11e

TEXTE LEGISLATIVES GHS18SPARTAK11