Quelles conséquences du management moderne sur le travail ? (Danièle Linhart, CEREQ)

Publié le Mis à jour le

Première partie de l’intervention de Danièle Linhart lors du séminaire Céreq du 16 juin 2017 sur le thème « Quelles conséquences du management moderne sur le travail ? ».
Le management moderne ne cesse de mettre en avant le travail comme une expérience d’accomplissement et une marque de la reconnaissance de la « dimension humaine » des salariés. De leur côté, les sociologues du travail constatent que ce mouvement est plus ambivalent qu’il n’y paraît. Loin de permettre aux salariés de bénéficier d’un climat propice à la réalisation de soi, cette forme de management fondée sur une psychologisation des rapports de travail revient à accroître la domination sur les salariés. Quelle est la signification de ce processus de subjectivation du travail et quelles sont les conséquences les plus symptomatiques ?
À cette occasion, Danièle Linhart présente son ouvrage : La comédie humaine du travail : de la déshumanisation taylorienne à la sur-humanisation managériale, paru aux éditions Erès en 2015.