Prises de position contre la réforme de l’accès à l’université

013Les prises de position émanant du milieu universitaire se multiplient. Elles dénoncent l’instauration d’une sélection à l’entrée de l’Université qui conduira à la fin de la démocratisation du supérieur.

Pas de sélection à l’université, vraiment ?
Camille Stromboni analyse le décalage existant entre le discours du gouvernement et la réalité de la réforme à l’entrée de l’université, qui risque de provoquer des réveils douloureux pour les lycéens et leurs familles. Le Monde, 13 janvier 2018.

Sélection universitaire : «Pas nés sous la même étoile…» La réforme de l’accès à l’enseignement supérieur entend conditionner à des «attendus» l’entrée des étudiants dans chaque filière. Officiellement, il s’agit de lutter contre l’échec à la fac. En réalité, le «plan étudiants» du gouvernement n’est qu’une vaste machine à trier. Libération, 11 janvier 2018.

Injustices universitaires: mauvaises questions, mauvaises réponses et vrais enjeux
3 JANV. 2018 SAUVONS L’UNIVERSITÉ BLOG : LE BLOG DE SAUVONS L’UNIVERSITÉ
Analyse des circonstances de la réforme de l’entrée à l’université, et de ses raisons profondes : ou comment, sous couvert de « justice », il s’agit de renoncer un peu plus au projet démocratique de l’université.

Loi sur « l’orientation et la réussite des étudiants » : des motions comme s’il en neigeait — janvier 2018. Sauvons l’Université dresse la liste des des AG, des départements, des UFR, des CA, des COMUES, des Intersyndicales, la FCPE, et même des présidents d’Universités… de Marseille à Dijon… de Rennes à Marne-la-Vallée, qui refusent la réforme.

« Un surcroît de sélection est-il vraiment nécessaire à l’université ? » – Charles Soulié, intervention au colloque « La sélection pour tous ? Mérite et égalité des chances » de QSF, 30 janvier 2015.